Accueil

LA PRESENCE JAPONAISE EN INDOCHINE 5

Souvent les Nippons accusèrent les autorités françaises d’Indochine de manquer d’esprit de collaboration et de compréhension à l’égard des aspirations japonaises et ils prièrent les Français de prendre des mesures pour faire cesser cet état de choses. Ces mises en demeure restèrent sans effet et nos fonctionnaires persistèrent dans une obs¬truction généralisée dans laquelle se […]

LA PRESENCE JAPONAISE EN INDOCHINE 4

L’empereur du Japon dut intervenir en personne pour que ses troupes s’arrêtent enfin sur la ligne la plus avan¬cée. Arrêt providentiel, car la route d’Hanoï et du delta était ouverte aux blindés japonais. La preuve était faite : dans les meilleures conditions (combats défensifs sur des positions préparées et assez abondamment pourvues d’artillerie) nos soldats […]

LA PRESENCE JAPONAISE EN INDOCHINE 3

En bref l’Indochine ne disposait pas du matériel et du personnel nécessaires à sa défense. Avec ses 38 000 soldats franco-indochinois (dont 7 500 Français) le gouverneur général ne pouvait espérer protéger un territoire île 750 000 km2, peuplé de 24 millions d’habitants, contre les entreprises d’une grande puissance possédant la maîtrise absolue des mers […]

LA PRESENCE JAPONAISE EN INDOCHINE 2

C’était l’ultimatum. Le gouverneur généra pouvoir opposer de refus aux exigences de’la même nuit il cabla à notre ambassadeur son acceptation des « demandes » japonaises. Les premières négociations s’ouvrirent sur le champ. Le gouverneur général accepta l’envoi de contrôleurs nippons à Moncay, Langson, Hagiang, Laokay et, ce qui est plus grave, à Haïphong. Ce […]

LA PRESENCE JAPONAISE EN INDOCHINE

On sait que, durant la deuxième guerre mondiale, des troupes japonaises stationnèrent en Indochine. S’appuyant sur ce fait, le 15 août 1941, Charles de Gaulle crut bon d’accuser le maréchal Pétain d’avoir livré l’Indochine « par ordre d’Hitler ». Le 3 décembre 1941 il récidivait et pré¬sentait Vichy et son chef comme « la même […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*