Monthly Archives: March 2015

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 12

Le royaume du Million d’ÉIéphants est en effet dans une situation intermédiaire entre celle du Cambodge et celle du Vietnam. A l’instar du premier, il a un seul gouvernement internationalement reconnu et n’a pas subi de partition. Toutefois, une portion du territoire est sous contrôle du gouvernement révolutionnaire du Pathet Lao, la réunification ne devant être opérée qu’après des élections ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 11

Plus que tout autre secteur essentiel à la bonne tenue du domino, l’éco¬nomie du Sud-Vietnam, dégradée par la guerre et l’insécurité, a besoin d’être soutenue. La situation alimentaire n’est pas dramatique et elle offre de meilleures perspectives qu’au Nord. Néanmoins, avec une population accrue de 50 pour cent depuis 1938, la production de riz, base de la nourriture, ne suffit ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 10

L’arme considérée comme primordiale sur ce terrain par les différents régimes, qu’ils soient baodaïste, communiste, ou diémiste, est la réforme agraire. Celle promulguée en 1953 par le gouvernement Nguyen Van Tarn ayant démontré ses lacunes et une tendance trop favorable aux proprié¬taires, Ngo Dinh Diem fait appel à des spécialistes américains, tels que Wolf Ladejinski, dont l’expérience s’est exercée au ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 9

Quoi qu’il en soit, l’entreprise de légalisation du régime se poursuit dans la foulée, avec l’élection en mars 1956 d’une Assemblée constituante chargée d’établir une Constitution. Les mêmes procédés électoraux amè-nent à siéger 123 députés qui ne comptent dans leurs rangs aucun oppo¬sant, des annulations pour fraude électorale éliminant pour plus de sécurité ceux, très rares, qui ont pu passer ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 8

LA RÉPUBLIQUE DU VIETNAM Conformément aux stipulations de Genève, des consultations prélimi¬naires aux élections générales doivent débuter en juillet 1955. Dès juin, le gouvernement de Hanoi, qui a donné son adhésion aux principes de la coexistence pacifique à Bandoeng, prend les devants en se déclarant désireux de conférer avec celui de Saigon sur le sujet. L’Inde, membre de la Commission ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 7

Le 28 avril, d’ailleurs, c’est ce Ngo Dinh Diem apparemment isolé qui lance des parachutistes de l’armée nationale contre les Binh Xuyen et qui fait bombarder au mortier les quartiers occupés par ces derniers. La bataille pour Saigon est engagée, celle pour le pouvoir également. Alors que les combats se poursuivent dans la capitale sous les yeux d’un peuple perplexe ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 6

Ce mouvement se livre à des manifestations contre la présence du géné¬ral Collins et le pacte de Manille, mais si Ngo Dinh Diem réagit bruta¬lement par des arrestations et des expulsions du pays, l’opposition la plus immédiate à réduire est celle des sectes. La nécessité s’en impose d’autant plus que les autorités américaines ne sont pas unanimes à l’égard du ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 5

Tandis que les affrontement armés et les règlements de comptes se multiplient, et que Bao Dai, toujours de loin et conscient de son impuis¬sance, feint d’envisager le remplacement de Diem par Tran Van Huu, le général Hinh prépare un coup de force, prévu pour le 26 octobre 1954. Mais dans la pétaudière saigonnaise, le projet devient rapidement un secret de ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 4

L’EFFACEMENT FRANÇAIS ET LE RELAIS AMÉRICAIN Bien qu’interdits d’alliance militaire par les accords de Genève, les trois États indochinois sont considérés par le Département d’État comme par¬tie essentielle du front d’endiguement mis sur pied à Manille. Le para¬pluie de l’OTASE leur est offert et la politique américaine y déploie ses efforts afin d’en faire des bastions sûrs et solides. Le ... Read More »

L’INDOCHINE, LE VIETNAM, ET LA STRATÉGIE DES DOMINOS 3

Diem est d’autre part assuré de l’appui des catholiques, une minorité agissante, qui s’étoffe et se radicalise avec l’arrivée des communautés du Nord encadrées de leurs prêtres et animées d’un esprit combatif. Ce sont des atouts assez minces, à la fois pour faire face à une situa¬tion intérieure confuse et à l’ennemi communiste. Mais Nhu, qui a des idées, entreprend ... Read More »