Monthly Archives: April 2015

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 12

En attendant, le poids principal de l’effort militaire sur le terrain repose sur les forces sud-vietnamiennes qui sont étoffées et instruites de façon à pouvoir accomplir des opérations anti-guérilla et une action d’ordre civique. En 1961, l’armée régulière — l’ARVN — comprenait 150 000 hommes, répartis en 7 divisions classiques, 5 bataillons aéroportés, 8 bataillons d’artillerie, et 4 escadrons de ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 11

Pourtant, compte tenu de la détermination manifeste des Nord-Viet¬namiens et du FLN, appuyés par leurs alliés soviétiques et chinois, il paraît difficile au président de renoncer à intervenir sans provoquer une révision déchirante et à coup sûr dramatique de la politique et de la stratégie globale des États-Unis, qui serait aussi grave pour le Sud-Viet¬nam que pour le prestige américain. ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 10

La question d’une expédition se pose alors très sérieusement pour assu¬rer la sécurité des frontières sud-vietnamiennes. Plusieurs projets fleuris¬sent, allant du contrôle d’une partie du Laos au stationnement d’unités terrestres américaines dans les régions montagneuses du Centre-Vietnam. Kennedy en a toujours repoussé l’éventualité, propre à soulever divers problèmes d’ordre politique et diplomatique. Des pressions pourtant ten¬tent de l’amener à en ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 9

La pression interventionniste se fait cependant plus lourde et s’il repousse une proposition des Chefs d’états-majors combinés d’un corps expéditionnaire de 40 000 hommes, Kennedy prend une décision capitale le 11 mai 1961, celle de déclencher des opérations de sabotage et de ren¬seignements au nord du 17e parallèle, en même temps que d’assurer une surveillance étroite des voies d’infiltration. A ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 8

Ces initiatives sont prises hors du cadre de l’OTASE pour les pre¬mières, mais conformément à l’esprit de Genève pour l’offre de négocier. Elles indiquent en quelque sorte l’abandon de la politique de soutien exclusif à Boun Oum-Phoumi Nosavan et laissent présager le ralliement à une solution Souvanna Phouma pour lequel tiennent Français et Bri¬tanniques. Les Soviétiques acceptent le principe du ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 7

La nouvelle doctrine est celle de la « réponse flexible », conçue par certains stratèges du Pentagone, notamment le général Maxwell Taylor. Elle consiste en l’agencement de divers moyens utilisables selon les cir¬constances et les cas et allant de l’arme atomique à l’armée classique en passant par les opérations clandestines. Convaincu de l’intérêt de ces der¬nières, le président lui-même porte ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 6

Au Sud-Vietnam, l’affaire se présentait d’une tout autre manière. Au mois de janvier 1960, l’Ambassade des États-Unis à Saigon exprimait pour la première fois une réelle inquiétude quant à la sécurité intérieure du pays. Elle notait dans un rapport la recrudescence des actes de ter¬rorisme et le comportement peu convaincant de l’armée gouvernementale dans l’engagement du 26 septembre 1959. Elle ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 5

A ces déficiences, il faut ajouter l’insécurité grandissante et la difficulté à maîtriser l’ensemble du processus, les gestionnaires de la réforme étant souvent partie prenante puisque fréquemment propriétaires terriens eux- mêmes, et intéressés à freiner l’entreprise. En définitive, le gouvernement décidait à la fin de 1960 de mettre fin à l’expérience sans attendre de parachever son programme. Il maintenait d’ailleurs ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 4

On peut néanmoins se demander si, compte tenu du durcissement du conflit, cette fraction de bourgeois et d’intellectuels gauchisants n’aurait pas été de toute façon conduite au même choix, répression ou non. Truong Nhu Tang, par exemple, un homme issu de la bourgeoisie de Saigon, ancien élève de l’École du Commissariat de la Marine de Toulon, devenu plus tard dirigeant ... Read More »

LE FRONT DE LIBÉRATION DU SUD 3

Ainsi soutenu à bout de bras par un protecteur tenu de le faire sous peine de le voir s’écrouler, le régime sudiste dépend-il également de ce dernier pour ses armes, et par voie de conséquence pour le choix de sa stratégie militaire. A cet égard, le nombre des personnels américains du MAAG et du TERM s’élève en 1960 à 888, ... Read More »